• A savoir Absolument sur L'île...

    Présentation :

    Djerba se situe dans le sud de la Tunisie, à quelque 50 km au nord de Médenine, entre les péninsules de Jorf et de Zarzis. Sa superficie est de 514 km² (soit 28 par 22 kilomètres).

    Elle est rattachée au continent depuis l'époque romaine par un viaduc qui relie son extrémité sud-est à la péninsule de Zarzis. L'altitude maximale sur l'île n'est que de 30 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui la rend facile à explorer en vélo ou à moto (voir Transport : plus bas)

    Aujourd'hui, le tourisme étend ses réseaux sur le littoral, surtout là où le sable fin et blanc des plages scintille sous le soleil radieux du Sud Tunisien, côtoyant une mer tiède et accueillante.

    L'île de Djerba "la douce" est devenue la première destination touristique du pays.

    carte djerba

    ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼ 

    Transport:

    Taxi : Toujours disponibles et partout, idéal pour se déplacer rapidement sur l'île de Djerba. Ils sont toujours de couleur jaune et équipés d'un compteur. Essayez de négocier un forfait (ex : tour de l'île pour environ 50 DT).

    Taxi collectif ou louage : Moyen de transport fort utilisé par les Tunisiens, d'une capacité de 5 ou 6 personnes avec bagages. Les horaires n'étant pas fixes, la voiture ne part que lorsqu'elle est pleine. Dans chaque ville, il existe une station de louage. Assez confortable et rapide. Mais dans certaines villes, les louages sont pris d'assaut.
    Les louages à bande bleue desservent les localités proches, ceux à bande rouge desservent les longues distances. Ces derniers partent surtout le matin.

    Voiture : Si l'on entre en Tunisie avec sa voiture, il faut présenter sa carte grise, une attestation d'assurance (carte verte), son permis de conduire. Le permis international est souhaité mais non exigé. Si le véhicule n'est pas à votre nom, la douane exige une lettre du propriétaire, dûment légalisée. La douane délivre un permis de circulation exigé à la sortie du territoire. Vous ne pouvez pas rester plus de 3 mois sur l'île avec votre voiture.

    Location de voitures : Les loueurs sont implantés partout et on n'a aucune difficulté à trouver une voiture. Les locations sont très chères en Tunisie : il faut compter près de 80 à 90 Dt (40 à 45 € environ) /jour, soit près de 560 à 630 Dt (280 € à 315 €) par semaine (maximum), pour une voiture de catégorie A « économique », assurance incluse et kilométrage illimité.
    Attention, en comparant les tarifs des différents loueurs, on constate que la plupart n'incluent pas la TVA qui est de 18 %.
    Les voitures de location ont une plaque bleue ; ce qui fait que l'on est vite repéré.

    Essence : On trouve partout de l'essence en Tunisie, mais essentiellement du super sans plomb et du gazole. Elle est pratiquement 2 fois moins chère qu'en France.

    Routes, cartes et conseils divers : Dans le Sud, le réseau routier se compose de routes goudronnées et de pistes. Les routes sont dans l'ensemble ... assez bonnes. (bien que de  rester vigilant est fort recommandé).
    En revanche, s'aventurer seul sur une piste comporte des risques certains de vous perdre, pas de panneaux indicateurs.

    – Ne pas oublier qu'en Tunisie le klaxon fait office de clignotant pour doubler...
    – Attention, la vitesse est limitée partout à 90 km/h, sauf à Djerba (60/70 km/h).  Dans les agglomérations à 50 km/h. La police est omniprésente.
    – Le port de la ceinture de sécurité est partout obligatoire, mais peu la mette.
    – Les policiers tunisiens verbalisent facilement et la contravention est payable immédiatement.
    – Pensez à emporter une bombe anti crevaison car on peut facilement crever deux fois de suite dans le Sud, et trouver un réparateur n'est pas toujours évident...
    – Une bonne carte routière est nécessaire.
    – Se méfier principalement des jeunes enfants qui ont tendance à traverser sans regarder et se jettent littéralement sous les véhicules dès qu'ils échappent à la surveillance de leurs parents. Les troupeaux de chèvres et les dromadaires constituent aussi des obstacles ambulants imprévisibles. Attention également aux ânes attelés. Le pire reste quand même les mobylettes qui zigzaguent tranquillement sur les routes  et la nuit sans lumière, et puis les camions qui se croient tout permis. Sans compter que tout le monde  s'arrete là ou il à besoin de faire une emplette ou autre.
    - En cas d'accident, l'automobiliste a toujours tort et est conduit au poste de police pour une garde à vue plus ou moins longue.

    ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼

    Argent :

    Monnaie : Le dinar tunisien (DNT)

    Le dinar tunisien (Dt) est divisé en 1 000 millimes. Il est interdit de changer les dinars en dehors de la Tunisie. Le cours du dinar est stable. 1 = 1,9313 Dt

    La Tunisie fait partie des destinations bon marché pour les voyageurs d'Europe occidentale. On peut trouver une chambre convenable autour de 6 euros par personne chez l'habitant et un plat de résistance revient à 4,5 euros environ. Si vous disposez d'un budget entre 25 et 35 €/jour devraient suffire . Pour profiter davantage de votre séjour, prévoyez plutôt 45 euros.

     Les chèques de voyage American Express, Visa et Thomas Cook sont largement acceptés, surtout ceux émis en dollars américains. Les villes dotées d'une banque et les lieux touristiques disposent en général de distributeurs automatiques. L'usage des cartes de crédit commence à ce répandre . Au café et au restaurant, le pourboire n'est en rien une obligation mais les Tunisiens laissent la plupart du temps un peu de monnaie sur la table. Quant au marchandage, il a cours uniquement dans les souks d'artisanat.

    ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼

    Climat :

    La basse saison ne dure que de janvier à février, lorsque le temps devient frais et pluvieux. Le prix des hôtels baisse alors de façon sensible. En pleine saison touristique, de mai à août, les hôteliers majorent leurs tarifs et vous aurez par ailleurs du mal à vous procurer une voiture de location. De plus,  un afflux de visiteurs sur les sites et dans les musées, sans parler des stations balnéaires. Pendant cette période de l'année, la chaleur intense ne favorise guère les activités physiques.

    Les mois de mars, avril, septembre et octobre constituent la période idéale pour visiter les oasis du Sud. Les nuits peuvent être très froides mais, dans la journée, le Sahara apparaît dans toute sa splendeur sous un ciel lumineux.

     

    Cliquez sur le lien pour voir la météo en live à Djerba → http://www.tameteo.com/meteo_Djerba

    ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼

    Souvenirs :

    On a le choix, pour faire ses achats, entre les échoppes des souks, les bazars pour touristes installés à proximité des hôtels, ou les succursales de l'Office national de l'artisanat tunisien (Socopa).

    Les bijoux : il faut distinguer le travail de l'or du travail de l'argent. Djerba est un centre de production important. L'or est moins cher qu'en France. Veillez toutefois à vérifier le poinçon. On trouve des pièces très originales de bijoux en argent, aux motifs variés.
    Jolis tapis : il existe de nombreuses sortes de tapis ou zerbias. On les distingue selon la hauteur de leur poil, la provenance, la technique de tissage, les motifs, etc.
    Le prix d'un tapis se calcule au nombre de points par mètre carré. La qualité d'un tapis dépend de plusieurs critères : la matière première utilisée, la teinture, la régularité des motifs, la technique de fabrication, le poids et l'aspect de l'ouvrage fini qui ne doit supporter aucun défaut.
    Notez que la douane française prélève une TVA de 19,6 % sur les tapis. Exigez ainsi une facture.
    La poterie : Ne pas manquer le village de Guellela. Vous pourrez y visiter des ateliers où l'on fabrique sous vos yeux assiettes, plats et autres pots, et acheter de la poterie à des prix très avantageux.
    Le cuir : des petits artisans continuent à faire des sacs, des babouches, des ceintures, des coussins, des poufs, des coffrets et autres portefeuilles.
    Le cuivre : il y a sur les souks de quoi équiper toute une cuisine : plats, bassines, casseroles, couscoussiers, vases, services à thé, cafetières...
    Et pour quelques dinars de plus... : les couvertures tunisiennes sont aussi réputées que les tapis ; les costumes traditionnels ont parfois une allure folle ; les senteurs orientales sont vendues dans les parfumeries des souks ; les épices et pourquoi pas de l'huile d'olive pour ensoleiller votre cuisine et vos plats d'hiver ; on trouve aussi une multitude de petits objets en bois d'olivier sur les souks.

    ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼

    Contrefaçon :

    Au même titre que le Maroc et plusieurs pays de l'Asie du Sud-Est, la Tunisie est l'un des producteurs mondiaux d'articles contrefaits. Mieux vaut donc éviter ce genre d'achat, si vous ne voulez pas payer une lourde amende à la douane !

    ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼   ☼

    Marchandage :

    Trois principes fondamentaux, en guise de préambule : ne jamais être accompagné d'un guide, accepter une fois pour toutes de se faire appeler « Gazou ou Gazelle » ainsi que d'être tutoyé de temps en temps.
    Le marchandage est à la fois un plaisir, un jeu, un sport nécessitant beaucoup d'humour, de bagou, de ruse, de subtilité, de patience et de sang-froid (eh oui !). Il s'agit pour vous d'arriver à peu près au prix au-dessous duquel, de toute façon, le vendeur ne descendra pas.

    « Franç - Tunisien : MoisFranç - Tunisien : Les Boissons »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mon-il2reves Profil de Mon-il2reves
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 19:50

    Nokomis biensur que je te ferai découvrir, et de bon coeur, tu le sais. Les rencontres ne sont pas toujours à ce que nous attendons, ils y en a des bien (nous lol) et des moins bien, j'en ai fais l'expérience itou, rhooooosssss bisous ma Pascale, amitié à Laurent, et sans oublier un sloup sur la  truffe  de mon gentil Gampo. @ bientôt ma Pascale


    ps: et nous c'est a refaire dès que je serai moins "débordée" mais pas avant 2012 à mon avis, la ma fille monte pour 2 semaines ce mois ci, moi qui pars , bref on en reparlera...

    1
    Dimanche 2 Octobre 2011 à 16:40

    Coucou ma Jo, me voilà reviendue à ma maison après un week end un peu décevant. Et oui, les rencontres ne sont pas toujours à l'image de la notre hein !
    J'espère que tu vas bien, et merci pour ce bel article. Tu me feras découvrir...
    Gros bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :