• Carthage

    CARTHAGE : 

    Histoire de Carthage - Les ruines d'une ville Phénicienne, puis Romaine. 

    Carthage : Carthage, dont l’histoire s’échelonne sur près de trois millénaires, était autrefois la capitale d’un puissant empire méditerranéen, avant d’être rasée par les Romains durant la troisième guerre punique, en 146 avant J.-C.. Elle renaquit de ses cendres dans les premiers temps du Christianisme, dont elle devint l’un des principaux bastions, avant d’être à nouveau envahie et détruite, par les Musulmans cette fois, à la fin du 7 ème siècle. Aujourd'hui classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Carthage est rapidement accessible en train de Tunis et possède plusieurs sites intéressants à visiter comme le port punique et le Musée national de Carthage

    Le port Punique de Carthage

    Port punique de Carthage

     

    Musée National de Carthage

    Musée national

    La ville devient une puissance dominante en Méditerrané occidentale au 4ème siècle av. J.-C.
    Les Carthaginois pratiquaient un culte polythéiste originaire du Moyen-Orient. Ils vénéraient en particulier Baal et Tanit. Rome les accusa longtemps de sacrifier des enfants (cérémonie du molk), ce qu’il convient de nuancer. Une hypothèse parmi d’autres suggère que le rituel d’incinération avait surtout pour objectif de renvoyer l’âme des enfants défunts par le plus court chemin vers Ba’al Hammon à une époque où la mortalité infantile était plus qu’importante malgré les progrès en matière d’hygiène.

    Tophet et stèle des sacrifices à Carthage.

    Tophet et stèle des sacrifices à Carthage.

     

    Ce sont les Carthaginois qui introduisent le glaive court en fer dans le bassin méditerranéen, car jusqu’ alors, les guerriers s’affrontent à l’aide de lances et de frondes. Carthage conquiert l’Hispanie ainsi que la Sicile où elle se heurte aux Romains.
                                                   
                                                     Glaive court Carthaginois.

    Glaive court Carthaginois

     

    Les Carthaginois sont finalement battus par le général romain Scipion (Scipio en latin). En effet, une série de trois conflits entre les deux puissances, les guerres puniques (les Romains nomment les Carthaginois Poeni), débutent au 3ème siècle av. J.-C. et se terminent avec la victoire de Rome et la destruction de Carthage en 146 av. J.-C., après un siège de quatre ans. Après une tentative avortée des Gracques, Jules César fonde par la suite une cité sur les ruines de la ville punique (Colonia Julia Carthago). Celle-ci devient la capitale de la nouvelle province d’Afrique. Au  Bas-Empire, la cité, gagnée au christianisme, subit les persécutions impériales. Carthage devient, au 4ème siècle, l’une des plus grandes Capitales spirituelles d’Occident.

    Ruines de Carthage.

    Ruines de Carthage

      

    Ruines de Carthage.

    Ruine de Carthage

     

    Ruines de Carthage.

    Ruine de Carthage

    Ruines de Carthage.

    Ruine de Carthage

     

    Elle est conquise en 439 par les Vandales menés par Genséric, qui y fondent un royaume. L’Église est alors victime de persécutions et particulièrement meurtrie. La reprise par les Byzantin (Empire romain d’Orient) en 533 ramène la prospérité à la capitale d’Afrique.

    Les invasions barbares provoqueront la chute de l'Empire romain d'Occident. Genséric conquerra les îles de la Méditerranée occidentale et l'Afrique du Nord, puis établira sa capitale à Carthage. Il fondera ainsi un véritable empire, que ses descendants ne sauront pas conserver.

    Invasions Barbares

     

    À l’époque des conquêtes arabes, Carthage est en proie aux épidémies. Les Arabes prennent la ville en 698 mais lui préfèrent Tunis, la cité voisine, qui donne son nom au pays, celui d’Afrique désignant désormais le continent entier. Carthage ne connut plus jamais sa gloire d’autrefois.

     

    Au Moyen-âge, Saint Louis prend la ville pendant la huitième croisade, au cours de laquelle il meurt de la dysenterie. Il espérait alors convertir le sultan Hafside au christianisme et le dresser contre le souverain d’Égypte afin de forcer ce dernier à se retirer de Jérusalem. L’échec de cette stratégie marque la fin des croisades. Une cathédrale fut élevée au 19ème siècle sur la colline de Byrsa, à l’endroit présumé de sa sépulture.

    Colline de byrsa

     

    Jusqu’à la redécouverte de Carthage au 19ème siècle, les ruines furent pillées pour ses marbres afin de construire, en Afrique comme en Europe, des édifices publics ou religieux. Enfin, en février 1985, Ugo Vetere et Chedli Klibi, maires respectivement de Rome et Carthage, signèrent de manière symbolique le traité de Carthage, un traité de paix mettant officiellement fin à la dernière guerre ayant opposé les deux cités, la Troisième Guerre punique.

    Découverte des ruines de Carthage

      

    Edifiée en 1890 en l’honneur de Saint Louis mort devant Tunis en 1270, par le cardinal Lavigerie, cette cathédrale n’accueille plus aucun office pratiquement depuis l’indépendance.
    Elle est actuellement dédiée à a culture et abrite un petit musée paléochrétien sans grand intérêt.
    A noter sur les piliers, les plaques avec les noms des 234 souscripteurs pour la construction de cette cathédrale, tous descendants de croisés. 

    Cathédrale Saint-Louis Carthage

     

    « Bouza aux pistachesFemmes voilées du Maghreb »

  • Commentaires

    14
    fonck
    Mercredi 11 Janvier à 10:18

    bonjour ayant vecu la bas pendant 4 ans que de souvenir ,par contre je pense qu'il y a une petite erreur , la photo de l'arche , ce n'est pas douga, a moins que ma memoire me joue des tours ,sinon tres beau blog

     

    13
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 12:15

    Au hasard de la toile, je tombe sur votre blog, une pure merveille.

    Images enchanteresses qui donnent envie de voyager...

    Merci pour ce magnifique voyage ensoleillé.

    Je reviendrais pour finir ma visite  et découvrir encore ces sublimes régions..

    Merci pour ce beau partage

    Bien amicalement 

    Oceane

    12
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 22:54

    cela fait du bien un peu de chaleur et de soleil

    Bisou ma douce

    a++++++

    11
    Jeudi 4 Décembre 2014 à 07:15

    Bonjour Douce Jo, merci pour le sourire que tu m'as laissé en com. j'ai adoré..! Je te souhaite une douce et merveilleuse journée, j'aime faire la fête et rigoler, avec mes amis je suis le petit provocateur rigolo...Mais franchement la vie c'est pas toujours du sérieux...

    C’est bien connu, le rire est le meilleur des remèdes, alors il ne faut pas laisser passer la moindre occasion de se faire du bien ! C’est si simple l'optimiste rit pour oublier, le pessimiste oublie de rire...

    Je te souhaite un bon jeudi

    Bisous et Amitiés

    10
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 21:13

    Coucou ma Jo

    Avant de fermer l'ordi, je viens de souhaiter une douce soirée, je t'appelle demain pour prendre de tes nouvelles et aussi vendredi matin, bon si tu es libre ma Jo.
    J'avance bien sur mon blog, rechanger des couleurs, pour les photos John adore merci ma Jo pour ton aide, il est sobre mais je l'aime déjà ce blog, différent mais beau.
    Te fais des gros bisous et de gros bazouilles à ptite Lady d'amour.
    Ton amie qui t'adore ^^

    9
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 18:29

    Bonsoir mon amie Jo

    Je te remercie pour ta gentille présence sur mon blog, j'espère que mon petit mot te trouvera en forme.

    Sur mon île c'est toujours une chaleur intense, pas d'air, pas une goutte de pluie et des températures dépassant les 30 degrés alors je viens me rafraîchir sur ton beau blog.

    J'admire à nouveau tes splendides photos, quel beau reportage, j'espère avoir une 2ème vie pour avoir l'occasion de visiter ce bel endroit ainsi que tant d'autres.... je rêve et surtout je rêve d'un monde en paix. Merci pour ce beau partage ma Jo et pense à te reposer avec ta belle Lady.

    Bonne soirée, douce nuit étoilée.

    Je te fais de gros bisous de mon île intense en chaleur en ce moment.

    Fany ton amie qui aime aou beaucoup.

    8
    Mardi 2 Décembre 2014 à 22:31

    j'ai jamais vu mais ça doit être sympa à voir. toujours occupé par les travaux chez ton fils? merci de ta visite

    7
    Mardi 2 Décembre 2014 à 17:34

    Coucou,joli reportage riches en images en textes c'est toujours si intéressant que de te visiter ma Jo...Ton monde me fait voyager et rêver....Très belle soirée ma grande soeur,gros bisous pour toi,gros câlinoux à la tite miss Lady....ta tite soeur Sonia

    6
    Lundi 1er Décembre 2014 à 12:50

    Un peu d'histoire antique ça ne fait pas de mal! on en apprend toujours d'avantage avec toi, merci pour cette leçon bien complète!

    Repose toi ma tite Jo, les douleurs dans le dos je connais ça hélas! et tu t'étonnes que tu aies mal quelle idée d'avoir des loups sur le dos, faut que tu me montres ça mdr!, tiens, hier je me promenais en ville et dans une vitrine j'ai vu des mannequins avec des manteaux de fourrure, j'avais envie de gerber!

    La colère montant, je vais te laisser, fais de gros câlins à ta tite blackinette et toi prends soin de toi, compris? tongue

    Gros bisous ma belle

    5
    Lundi 1er Décembre 2014 à 07:09

    Un tres beau reportage, qui nous apprend beaucoup de choses, merci pour cette belle découverte yes

    4
    Lundi 1er Décembre 2014 à 06:48

    Bonjour Douce et Adorable jo, Quelle beau reportage, c'est un travail merveilleux ... Merci pour cette merveilleuse vidéo en 3D elle est magnifique. J'adore ce que tu écris, je ne m'en lasse pas, de belles images, de belles paroles tu es tout simplement formidable....Boussa et bon début de semaine et que le premier décembre soit porteur de bonnes nouvelles

    Bisous et Amitiés 

    3
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 18:58

    Bonsoir ma douce amie Jo

    Désolée pour ce copier-coller, mais je n'étais pas sur le net ce WE et je viens de me connecter donc je m'excuse si je ne fais qu'un petit passage dans le bel univers de ton blog pour te remercier pour ton gentil commentaire.

    Je suis fatiguée par la chaleur intense qu'il fait ce jour sur mon île, pas un brin d'air, donc je reste peu sur le net et je te souhaite une belle nuit étoilée et envoie moi un peu de fraîcheur et moi volontiers je t'envoie de la chaleur car j'en ai trop.

    Magnifiques tes photos ma Jo, çà donne envie de découvrir ce beau pays avec ces superbes vestiges et la cathédrale qu'elle est belle.

    Tu dois être claquée avec tout ce boulot, comme on dit quand on aime on compte pas, mais maintenant va falloir ma Jo prendre soin de toi et te reposer, moi je suis raplapla en ce moment et pas trop envie d'être sur le net, c'est une période..... j'ai du mal de supporter la chaleur depuis deux jours.

    Gros bisous d'amitié.

    Ton amie Fany qui aime a ou beaucoup.

    2
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 18:41

    Coucou Ma jo

    Superbe reportage et j'ai appris c'est merveilleux.
    Comment te sens tu ?
    bon une question idiote, car je sais que tu es complètement cassé, maintenant va falloir tout récupérer, repos, tricot, papotage mais avant tout il y a des câlins à rattraper wink2

    Bon moi je vais continuer à te faire rire, j'efface des blogs, création d'un nouveau, destruction, recréation lol ... donc je vais devoir en effacer un de nouveau hihihi mais c'est bon cette fois je tiens le bon ouf ^^

    Te fais des gros bisous ma Jo adoré et de gros bazouille à Lady

    1
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 11:34
    nays1

    Bonjour Jo

     

    j'en sais historiquement bien plus grâce a toi

    et les vestiges..et la belle cathédrale blanche

     

    en fait c'est fou depuis que l'homme existe il n'a jamais cessé de se battre :(

    bon dimanche Jo

    grosses bises et a la pupuce ♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :