• CARTHAGE : 

    Histoire de Carthage - Les ruines d'une ville Phénicienne, puis Romaine. 

    Carthage : Carthage, dont l’histoire s’échelonne sur près de trois millénaires, était autrefois la capitale d’un puissant empire méditerranéen, avant d’être rasée par les Romains durant la troisième guerre punique, en 146 avant J.-C.. Elle renaquit de ses cendres dans les premiers temps du Christianisme, dont elle devint l’un des principaux bastions, avant d’être à nouveau envahie et détruite, par les Musulmans cette fois, à la fin du 7 ème siècle. Aujourd'hui classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, Carthage est rapidement accessible en train de Tunis et possède plusieurs sites intéressants à visiter comme le port punique et le Musée national de Carthage

    Le port Punique de Carthage

    Port punique de Carthage

     

    Musée National de Carthage

    Musée national

    La ville devient une puissance dominante en Méditerrané occidentale au 4ème siècle av. J.-C.
    Les Carthaginois pratiquaient un culte polythéiste originaire du Moyen-Orient. Ils vénéraient en particulier Baal et Tanit. Rome les accusa longtemps de sacrifier des enfants (cérémonie du molk), ce qu’il convient de nuancer. Une hypothèse parmi d’autres suggère que le rituel d’incinération avait surtout pour objectif de renvoyer l’âme des enfants défunts par le plus court chemin vers Ba’al Hammon à une époque où la mortalité infantile était plus qu’importante malgré les progrès en matière d’hygiène.

    Tophet et stèle des sacrifices à Carthage.

    Tophet et stèle des sacrifices à Carthage.

     

    Ce sont les Carthaginois qui introduisent le glaive court en fer dans le bassin méditerranéen, car jusqu’ alors, les guerriers s’affrontent à l’aide de lances et de frondes. Carthage conquiert l’Hispanie ainsi que la Sicile où elle se heurte aux Romains.
                                                   
                                                     Glaive court Carthaginois.

    Glaive court Carthaginois

     

    Les Carthaginois sont finalement battus par le général romain Scipion (Scipio en latin). En effet, une série de trois conflits entre les deux puissances, les guerres puniques (les Romains nomment les Carthaginois Poeni), débutent au 3ème siècle av. J.-C. et se terminent avec la victoire de Rome et la destruction de Carthage en 146 av. J.-C., après un siège de quatre ans. Après une tentative avortée des Gracques, Jules César fonde par la suite une cité sur les ruines de la ville punique (Colonia Julia Carthago). Celle-ci devient la capitale de la nouvelle province d’Afrique. Au  Bas-Empire, la cité, gagnée au christianisme, subit les persécutions impériales. Carthage devient, au 4ème siècle, l’une des plus grandes Capitales spirituelles d’Occident.

    Ruines de Carthage.

    Ruines de Carthage

      

    Ruines de Carthage.

    Ruine de Carthage

     

    Ruines de Carthage.

    Ruine de Carthage

    Ruines de Carthage.

    Ruine de Carthage

     

    Elle est conquise en 439 par les Vandales menés par Genséric, qui y fondent un royaume. L’Église est alors victime de persécutions et particulièrement meurtrie. La reprise par les Byzantin (Empire romain d’Orient) en 533 ramène la prospérité à la capitale d’Afrique.

    Les invasions barbares provoqueront la chute de l'Empire romain d'Occident. Genséric conquerra les îles de la Méditerranée occidentale et l'Afrique du Nord, puis établira sa capitale à Carthage. Il fondera ainsi un véritable empire, que ses descendants ne sauront pas conserver.

    Invasions Barbares

     

    À l’époque des conquêtes arabes, Carthage est en proie aux épidémies. Les Arabes prennent la ville en 698 mais lui préfèrent Tunis, la cité voisine, qui donne son nom au pays, celui d’Afrique désignant désormais le continent entier. Carthage ne connut plus jamais sa gloire d’autrefois.

     

    Au Moyen-âge, Saint Louis prend la ville pendant la huitième croisade, au cours de laquelle il meurt de la dysenterie. Il espérait alors convertir le sultan Hafside au christianisme et le dresser contre le souverain d’Égypte afin de forcer ce dernier à se retirer de Jérusalem. L’échec de cette stratégie marque la fin des croisades. Une cathédrale fut élevée au 19ème siècle sur la colline de Byrsa, à l’endroit présumé de sa sépulture.

    Colline de byrsa

     

    Jusqu’à la redécouverte de Carthage au 19ème siècle, les ruines furent pillées pour ses marbres afin de construire, en Afrique comme en Europe, des édifices publics ou religieux. Enfin, en février 1985, Ugo Vetere et Chedli Klibi, maires respectivement de Rome et Carthage, signèrent de manière symbolique le traité de Carthage, un traité de paix mettant officiellement fin à la dernière guerre ayant opposé les deux cités, la Troisième Guerre punique.

    Découverte des ruines de Carthage

      

    Edifiée en 1890 en l’honneur de Saint Louis mort devant Tunis en 1270, par le cardinal Lavigerie, cette cathédrale n’accueille plus aucun office pratiquement depuis l’indépendance.
    Elle est actuellement dédiée à a culture et abrite un petit musée paléochrétien sans grand intérêt.
    A noter sur les piliers, les plaques avec les noms des 234 souscripteurs pour la construction de cette cathédrale, tous descendants de croisés. 

    Cathédrale Saint-Louis Carthage

     


    14 commentaires
  • Bouza aux pistaches ;

    Bouza aux pistaches

    Ingrédients : 200 gr de pistaches mondées, 1 petite boîte de lait sucré concentré, 3 cuillères à soupe de farine de maîs, pignons de pin, poudre d’amandes, noisettes.

    Préparation  :

    Grillez les pistaches mondées 3 à 5 min sous le gril du four. Celles-ci doivent rester vertes.

    Les mixer, jusqu’à l’obtention d’une pâte.

    Ajoutez le lait concentré puis ajoutez 3 fois son volume en eau.

    Ajoutez 3 cuillères à soupe maïzena dans la préparation.

    Mixez de nouveau à la plus grande vitesse.

    Placer la bouza en cuisson et remuer sans cesse jusqu’à ce que la boisson épaississe.

    Répartir la bouza dans 6 jolis verres ou coupes.

    Décorer les verres de pistaches moulues, de pignons, de poudre d’amandes, en dessinant des triangles opposés, avec le saupoudrage de fruits secs moulus.

    Servir la préparation chaude !


    7 commentaires
  • Une époque pas si lointaine, et qui pourtant est si loin de nos jours,
    une époque que j'aurai vraiment aimé connaître.  Djerba d'antan.

     

    Très agréable retour vers autrefois, vraiment trop rapide pourtant, pour qu'on puisse prendre le temps
    de se plonger dans la tranquille beauté de ces moments et de la vie  de  La Tunisie d'antan.

     

     

    La Tunisie,  est le plus petit État du Maghreb, se situant au nord du continent Africain. Il est séparé de  l'Europe
     par une distance de 140 kilomètres au niveau du canal de Sicile.

    Disposant d’une superficie de 163 610 km2, le pays est limité à l’ouest par l'Algérie avec 965 km de  frontière commune, 
    au sud-est par la Libye avec 459 km de  frontière et au nord et à l’est par la mer Méditerranée avec 1 298 km de côtes.

    Le désert du Sahara occupe une superficie comprise entre 33 % et 40 % du territoire selon qu’on le définisse d’après son aridité 
    ou selon des caractéristiques paysagères.

    Les premières traces de présence humaine en Tunisie datent du Paléolithique.  C’est à vingt kilomètres à l’est de Gafsa,
    dans l’oasis d’' El Guettar, que se rassemble une petite population nomade de chasseurs-cueilleurs moustérien >> (moustériens). 

    Mégalithes

     


    8 commentaires
  • Mhalabia : ou riz au lait

    Mhalabia

     

    Ingrédients :  1l de lait, 150 g de riz rond spécial dessert,5 càs de sucre en poudre, 1 sachet de sucre vanillé, fruits secs.

     

    Préparations : 

    Faire bouillir le lait avec le sucre en poudre et le sucre vanillé.

    Lorsque le lait bout, mettre le riz et baisser le feu au minimum pour que la cuisson se fasse lentement.

    Laisser cuire et lorsque le lait s’épaissit et que le riz affleure le lait ( il faut que la texture soit crémeuse ), éteindre le feu et laisser refroidir pour que le riz continue d’absorber le lait en refroidissant.

    Décorer avec les fruits secs au choix
     

    A consommer tiède ou froid selon les goûts!

     


    9 commentaires
  • Désert de mon... (Fermez Un air de vent de sable  )

    Un endroit ou l'on se sent bien avec soi-même...   Le silence...Le calme...La plénitude...La beauté...La sérénité...L'immensité... 

    En 2 mots : Bonheur & Paix  

     

     

    Poème écrit par Vanillette

     * Un instant je m'arrête. Un instant j'ai la tête..

     * Dans les nuages, allongée sur le sable chaud..

     * Et je regarde ce beau ciel, tant il est lumineux

     * J'aperçois au loin des hommes bleus

     * Est ce un mirage ?

     * Je veux garder en mémoire et

     * Dans mon cœur, cette belle image.

     


    Le mot désert désigne aujourd'hui une zone stérile ou peu propice à la vie, en  raison du sol et de la faiblesse des précipitations (moins de 250mm par an). Un paysage désertique se reconnaît à son aspect dénudé sur de vastes surfaces...

    Traversée du désert

     

    ou des hommes y vivent avec leur famille et traversent le désert de part en part aux pas lents de leurs caravanes de dromadaires chargés de toutes sortes de denrées nécessaires à leurs survies.

     Sable couleur rose aux rayons du soleil

     

    Les chameliers passent à travers les dunes de sable du désert à n'en plus finir en s'orientant au  soleil...

      Chamelier se guidant par le soleil

     

    ou à la lune .

    Chamelier se guidant avec  la lune

     

    Sans un signe, avec un parallélisme " déroutant ", deux caravanes se croisent en plein cœur du désert.
    L'une va chercher du sel, l'autre en rapporte. C'est ainsi  depuis des siècles.

     Grande traversée dedu désert par 2 Méharées en sens inverse

     

    Une à une, pendant deux mois, les méharées traversent le désert, depuis le sud jusqu'au nord pour rejoindre les salines  d'une oasis.

     Une oasis en plein désert, un bien fait pour les dromadaires

     

    Un désert à la végétation rare, et pourtant il y pousse la vie...

    Même par grande sécheresse, la vie est là

     

     Si vous allez dans le désert, faites vous accompagner d'un guide, il vous amènera jusqu'aux habitants de ce désert, et vous serez toujours les bienvenues et accueillis avec la cérémonie du thé.

     Cérémonie du thé dans le désert

     

    Vous finirez la soirée autour d'une flambée avec musique et chants Berbères, des contes et des rires, toujours accompagnés d'une tasse de thé, quand vous repartirez, vous garderez un "petit quelque chose"  dans le coeur, et "Vous Reviendrez un Jour".

    Touareg servant le thé désert Soirée autour du feu et une tasse de thé

                  

    Berbères dans le désert, éteignant le feu après le thé.

    Berbères du désert

     

    La soirée terminée, la Méharée repart à la coucher du soleil

    La Méharée repart dans le désert

    Repos bien mérité pour les dromadaires.

    Repos bien mérité pour les dromadaires

     


    16 commentaires