• Sidi Bou Saïd

    Site a visiter : http://www.sidi-bou-said.com/fr/

    SIDI BOU SAÏD :

    Sidi Bou Saïd est un village sur une falaise au dessus de Carthage et du Golfe de Tunis, situé à une vingtaine de kilomètres au Nord-est de Tunis Capitale. L'architecture Arabo-Andalouse qui est d'une blancheur, ses portes et ses ferroneries aux couleurs de la mer donnent à cet endroit une luminosité unique qui soulignent les bougainvilliers. Le site est surnommé  le petit Paradis bleu et blanc.

    Sidi Bou Saïd sur la colline

       Bougainvilliers à Sidi Bou Saïd

     

    Une ligne de chemin de fer le TGM servant a relier Tunis Capitale. L'installation et les progrès se sont développés vers les villes de Carthage et sur la hauteur de Sidi Bou Saïd. TGM veut dire : Tunis - Goulette - Marsa.

    TGM La Marsa à Tunis

     

    Au XIe siècle, les hauteurs du village sont choisies par les Almoravides (membres d'une confrérie de moines guerriers, Berbères Sahariens) pour la défence des côtes Nord-est de la Tunisie. Des tours de guets et des tours à feu y sont construites. Elles donnent d'ailleurs l'appellation de la colline : Djebel el Marsa "Montagne du phare" . Le phare de Sidi Bou Saïd à l'air d'avoir toujours été là depuis les Carthaginois. Il est un des sites Cher au Coeur des Tunisiens.

    Le Phare de Sidi Bou Saïd cher au coeur des Tunisiens

     

    Dès le XVIIe siècle, le charme de ce village séduit la bourgeoisie tunisoise qui y fait construire des demeures luxueuses. Il reçoit le nom de Sidi Bou Saïd lorsqu'il devient le siège d'une municipalité en 1893. Le 28 aout 1915, un décret est pris pour assurer la protection du village, imposant le bleu et le blanc si chers au Baron d’Erlanger et interdisant toute construction anarchique sur le promontoire, faisant de Sidi Bou Saïd le premier site classé au monde.

    Maison typique de Sidi Bou Saïd.

     

    La grande distinction de Sidi Bou Saïd c'est ses fenêtres Moucharabieh traditionnel.

    Moucharabieh traditionnel

     

    Ruelle de Sidi Bou Saïd la nuit

    Ruelle de Sidi Bou Saïd la nuit

     

    En descendant vers la plage , vous pourrez vous promener sur les bords du port de plaisance de Sidi Bou Saïd. 

    Le port de plaisance de Sidi Bou Saïd

     

    La Mosquée de Sidi Bou Saïd renferme la tombe du saint qui donna son nom à la ville. De son vrai nom Khalaf Ben Yahia Tamimi El Béji, il est né  à Béja l'ancienne, près de Tunis en 1156, vers la fin de sa vie, après un pèlrinage, à la Mecque, il se retira sur le Djebel el Manar, la colline sur laquelle Sidi Bou Saïd est aujourd'hui. Après sa mort en 1231, la colline continua d'attirer les mystiques et le village de Sidi Bou Saïd continua de s'agrandir. Au début du XVIIIème siècle, Hussein Bey fit construire la Mosquée. 

    Mosquée de Sidi Bou Saïd

    « Fêtes et FestivitésSfax »

  • Commentaires

    6
    Vendredi 31 Août 2012 à 07:20

    Longfellow, Bonjour ami Gilles. J'ai vu une émission à la télé la semaine dernière quand j'étais encore à Djerba sut TV5Monde, j'y ai vu mon île met le nord Afrique. Je te jure que j'en ai pas perdu une miette , j'ai laissé le soleil a 38° mardi soir, pour arrivée avec un 20°, hier il a plut et ce matin il ne fait que 10°, après on se demande se fait il qu'on tombe malade !!! grrrrrr grrrrr.
    Bonne fin de semaine Gilles, Bisous de moi. Jo

    5
    Jeudi 30 Août 2012 à 22:56

    Bonjour Jo,

    J'ai vu ton Île, partiellement, (vue aérienne) et ça m'a paru beaucoup plus grand que je ne le croyais.  J'ai comparé avec notre Île d'Orléans et Djerba fait presque 3 fois sa grandeur. (32x8km² Orléans contre 25x20km² Djerba avec une population de 139,517h contre 6,900h pour Orléans.)

    J'ai aussi vu la ville de Sfax d'où les bâteaux partent pour rejoindre Djerba.  J'aurais aimé que le documentaire passe toute l'heure sur Djerba, mais il nous parlait du Magreb nord.

    C'est déjà ça de plus qui s'ajoute à tes nombreux récits à propos de ton Île,

    Eklablog est à changer de serveur et il est très lent depuis plusieurs jours, surtout sur les blogs où il y a des photos.   Ça me fait "sacrer"...

    Bons bisous de Québec,

    gilles

    4
    Jeudi 30 Août 2012 à 17:18

    Soniab, je ne sais pas ce qui c'est passé pour toi, mais non d'un chien que tu me manque...
    pour en arriver a tout supprimer, c'est que tu dois en avoir gros sur le coeur... je ne veux pas m'étendre ici, tu sais ou et comment me joindre, j'espère seulement qu'on ne t'as pas trop fait de mal, car la vie sur les blogs est parfois un peu bizarre, je dirai même beaucoup...
    Dans tous les cas, je pense très fort à toi ma Soso, mon amie de ♥, REVIENS nous très vite, et si tu as besoin de plonger ici, de te sentir à l'aise, de fouler le sable de Djerba, n'hésite pas, viens te ressourcer AUTANT QUE TU LE VOUDRAS, ma porte t'est grande ouverte, mon oreille aussi (tu me comprend) fait moi signe, et je bip bip.
    Oui j'ai vu que ton blog est fermé tu t'es désinscrite complétement ? J'espère que non, et si c'est le cas, rouvres en un autre et viens t'évader ....
    tendres bisous pour ma Sonia qui me manque beaucoup. Tiens bon, Jo.

    3
    Jeudi 30 Août 2012 à 17:08

    Longfellow, hello hello Gilles, je ne suis pas allée à Sidi Bou Saïd, du moins pas encore, un jour trés probablement, surtout pour voir tous ces tons de bleus, et sa population car j'aime me joindre à la vie des habitants, sortir de ce que les grands hôtels veulent nous mettrent plein la vue... non, non, je préfére me fondre au milieu de "leur" vie à eux.
    Bisous ami lointain. Jo

    2
    soniab
    Lundi 27 Août 2012 à 19:59

    bonsoir mon amie de coeur Jo,je tiens plus là,mon ptit monde me manque tant,mes amis me manque....m'évader quand un trop plein de stress,de nuages noirs tourne au dessus de ma tête...Oui  mon ptit monde me manque,ça m'aidait tant!!!!wouaa passer chez toi me fait toujours autant plaisir et c'est un beau moment d'évasion tu sais,sidi bou Said,bin tu sais je partirais bien là bas en ce moment,j'adore ce bleu et blanc....Je t'envoie des gros bisous plein plein d'amitié....Sonia

    1
    Mercredi 22 Août 2012 à 02:47

    Bonsoir Jo,

    Ville dépaysante pour un nord-américain.

    Ce blanc et ce bleu ne sont pas sans rappeler les habitations de certaines îles grecques.

    Merci du partage et bonne suite sur ton île.

    Bisous,

    gilles

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :