• GABES : 

    Gabès est située au Sud-est de la Tunisie, sur la côte méditerranéenne, à 400 km de la Capitale Tunis, à 125 km de Tataouine et à 100 km de Djerba. C'est la plus grande ville du sud de tunisien  après Sfax. Elle compte 170 000 habitants.  
    Sa population active est répartie entre trois secteurs : agriculture (dattes, grenades et henné) et la pêche (thon),  artisanat (tapis de Oudref) et industries chimiques. 

                                                  Le Hénné une spécialité Gabésienne

    Le Hénné une spécialité Gabésienne

     

    Epices variées, une autre spécialité de Gabès 

    Epices variées, une autre spécialité de Gabès

     

    Gabès fut un comptoir Phénitien avant de devenir une colonie Romaine à partir du IIe siècle av J-C. Elle connut une période de prospérité à l'époque Bizantine. Puis elle tomba sous le règne du roi Numide Massinissa. Elle devient musulmane au VIIe siècle avec l'arrivée des arabes. En 1881 la Tunisie devint un protectorat et Gabès, au vu de sa position stratégique, devint une importante garnison militaire.
    En 1943 Gabès connut des moments tragiques suites aux combats acharnés entre les forces alliées et l'armée de Rommel. Elle fut quasiment détruite. Sa reconstruction a commencé à la fin de la guerre. Aujourd'hui, Gabès est une ville rayonnante et bien animée. Elle compte des dizaines d'écoles et lycées, une grande école d'ingénieur (ENIG) et un aéroport international Gabès-Matmata. 
    Gabès offre la particularité de se trouver proche de : Matmata (70km), des Ksours de Tataouine (125km) et de l'île de Djerba (100km).

     

    Le souk de Jara, fut autrefois marché aux esclaves

    Le souk de Jara, fut autrefois marché aux esclaves

     

    Aéroport Gabès-Matmata

    Aéroport Gabès-Matmata

     

    Sur la plage de Gabès

    Petite fleur sur la plage

     
     


    16 commentaires
  • GAFSA : 

    Gafsa est une ville du Sud de la Tunisie et le chef-lieu du gouvernorat du même nom.

    Elle est située dans une trouée au milieu d'un alignement montagneux, appelé "Monts de Gafsa", entre le Djebel Bou Ramli et le Djebel Orbata qui culmine à 1 165 mètres. De par son emplacement, elle joue un rôle de carrefour sur les axes routiers reliant Tunis à Nefta et le Nord de l'Algérie à la Libye.Gafsa dans sa trouée

     

    Capsa, le nom antique de Gafsa, a donné son nom à la culture épipaléolithique capsienne. Des ossements et des traces d'activité humaine remontant à plus de 15 000 ans ont été découverts dans cette région. Outre la fabrication d'outils en pierre et en silex, les Capsiens produisaient, a partir d'ossements, divers outils dont des aiguilles pour coudre des vêtements en peaux d'animaux.

       Pointes de flèches bifaces en silex finement taillées trouvées entre les dunes dans les environs d’El-Oued   Pointes de fleches et silex
     

    Aux XIIe siècle av J-C selon la tradition littéraire, les Phéniciens fondent Utique. Pendant l'Antiquité, les Romains occupent Capsa au IIe siècle av J-C. La ville se développe alors au point de devenir une colonie. En 540, les Byzantins la protègent en remparts et la rebaptisent Justiniana. Oqba Ibn Nafi Al Fihri prend la ville en 688 mais rencontre une résistance farouche car les Berbères refusent longtemps de se convertir à L'Islam. Au XIIe siècle, on parle encore le Latin à Gafsa.
    Ici sur cette photo, une ancienne piscine construite au temps des Romains. 


    Ancienne piscine Romaine à Gafsa

     

    Gafsa se développe grâce à l'exploitation minière des phosphates dont le gisement découvert en 1886 est l'un des plus importants au monde. Elle extrait de ses mines près de huit millions de tonne de phosphastes par an, ce qui fait de la Tunisie le cinquième producteur mondial.

     

    Site phosphatier de Gafsa

     

    Gafsa c'est aussi spécialisée dans l'artisanat du tapis de laine de toutes les couleur, aux motifs variés, notamment le Kilim et le Mergoum, dont certains types sont destinés à l'exportation.

         Tapis margoum   Tapis de laine mergoum Gafsa


    26 commentaires
  • HAÏDRA :

    Haïdra jadis appellée Ammaedara, est située à l'Ouest de la Tunisie, à 270km de Tunis Capitale. Ce fut une ville garnison du temps des Romains. D'Auguste à Vespasien, elle abrita à partir du I siècle av.J.C la IIIè légion, dont la mission était de venir à bout de la révolte des tribus Numides. Elle devint une ville épiscopale à partir du IIIè siècle après J.C.

     Forum et Capitole.

    Forum et capitole

    Les Byzantins renforcèrent son caractère militaire en y construisant une gigantesque Citadelle sous le règne de Justinien. La forteresse s'étend sur 200m de long et 100m de large. Bien que militaire  la cité Ammaedara est bâtie selon le concept Romain classique : Capitole : Thermes : Mausolées : Théâtre

    La basilique de la forteresse byzantine

     La basilique de la forteresse byzantine

     

    La richesse du site réside à travers ses mosaïques et ses stèles, enlevées pour être exposées au musée. Cette Stèle se trouve exposée au Musée du Bardo.

    Stèle au Musée du Bardo

     

    Mausolée à 2 étages Tétrastyle.

     Mausolée à 2 étages Tétrastyle

     

    Arc de triomphe de Septime-Sévère.

    Arc de triomphe de Septime-Sévère

     

    Oued Haïdra vue de la Citadelle, lieu idéal pour un pique-nique.

     Oued Haïdra vue de la Citadelle, lieu idéal pour un pique-nique


    17 commentaires
  • HAMMAMET : 

    Hammamet est située sur la côte Ouest du Cap-Bon, elle est balayée par une brise, quelque soit la direction des vents, la région ne connaît pas la canicule, même en plein été.

    Hammamet plage

     

    Sa médina est judicieusement préservée. Ses murailles sont encore intactes. La médina regorge de belles maisons, style arabe. Ses ruelles étroites serpentent jusqu'au Souk. Rattachée au Gouvernorat de Nabeul, elle constitue une municipalité de 67 116 habitants en 2010.

    Médina Hammamet

     

    Elle est souvent présentée comme une station balnéaire,  l'une des principales du pays. Le développement récent de la marina de Yasmine Hammamet renforce l'importance de l'industrie touristique dans l'économie locale. En effet, réputée depuis la deuxième moitié du XXe siècle, la ville offre aux touristes de longues plages le long du golfe portant son nom.

    La Marina d'Hammamet

     

    On trouve à Hammamet un Centre Culturel International.

    Centre Culturel Hammamet

      

    KAIROUAN :

    Kairouan se situe à 150km au Sud-ouest de Tunis et 50km à l’Ouest de Sousse. Kairouan dont le nom signifie étymologiquement « campement » est une ville du centre de la Tunisie et le chef-lieu du  gouvernorat du même nom.  Elle était peuplée de 119 953 habitants en 2010. Kairouan est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988. Elle est connue aussi avec sa médina, ses marchés et sa Grande Mosquée Sidi Oqba. Cette Mosquée est également considérée comme l’une des plus belles et des plus harmonieuses réalisations architecturales de L’Islam.


    Armoirie de kairouan Vue générale de la Grande Mosquée

     

    Façade de la salle de prière sur le côté sud de la cour.

    Façade de la salle de prière sur le côté sud de la cour

     

    En arrivant à Kairouan une grande stèle représentant un tapis, ce qui fait  la fierté des Kairouanais qui pratique la confection des tapis de laine artisanaux depuis des siècles.

    Stéle à l'entrée de Kairouan représentant les Tapis

                                                     Confection des tapis de Kairouan.                          Tapis de Kairouan

    Confection des tapis de Kairouan Tapis de Kairouan

     

    Kairouan à également ses pâtisseries délicieuses, principalement les Makroudhs.

     Makroudhs


    39 commentaires
  • KELIBIA :

    Kélibia est une ville côtière du Nord-est de la Tunisie. Située à la pointe de la péninsule du cap Bon,  à une centaine de kilomètres de Tunis. Elle est la troisième ville du gouvernorat de Nabeul. Elle est le chef-lieu d’une délégation et d’une municipalité  comptant 44 789 habitants en 2010. Elle est par ailleurs un important port de pêche.

    Fort de Kelibia de jour Poissons ramenés par les pêcheurs de Kélibia

     

    Fort de Kélibia  de nuit.

     Fort de Kélobia de nuit

     

    Le fort de Kélibia à été construit au sommet d’un promontoire rocheux haut de 150m qui domine le large sur le flanc Nord-est du Cap Bon. 

     Fort de Kélibia sur une hauteur de 150m

     

    Cet imposant fort, construit au VIe siècle par les Byzantins. Il fut restauré par les Espagnols (XVIème siècle) puis par les Turcs. L'édifice massif est ceint d'une puissante muraille et est renforcé par des tours carrées. Son entrée est défendue par une barbacane. Par une rampe passant sous un hall fortifié, on accède au centre de l'ouvrage entouré d'espaces aménagés remontant à diverses époques dont, probablement une chapelle Byzantine à trois nefs où sont exposés divers documents et relevés relatifs au fort, ainsi que des restes d'installations militaires, un oratoire et des bassins datant de l'époque Ottomane.

    Fort de Kélibia

     

    A l’angle sud du bastion, s’élève le phare. De là, on découvre un admirable panorama de la côte jusqu’à l’île italienne de Pantellaria.Par le chemin de ronde, on a une vue sur la ville de Kélibia et la campagne alentours.  

    Phare de Kélibia

     

    Ses belles plages, dont La Mansoura, en font une destination touristique.

    Plage azur de Kélibia.

     

    Kélibia  et sa région, produit un vin muscat  blanc sec  fruité  très  réputé à travers le pays.Vin sec Muscat de Kélibia


    41 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique